loader image

Lagny Pontcarré Cyclisme

Equipe cycliste

Supporters à Flamanville (50) Championnat de France Cx

Après quelques heures de route, nous arrivons enfin à Flamanville, ville qui accueille les 11 et 12 janvier 2020 le championnat de France de cyclo-cross. Avant d’aller encourager les champions une petite promenade sur la plage s’impose. L’air marin ne fait pas de mal bien au contraire. C’est là que nous nous retrouvons. Quelques courageux surfeurs font état de leur talent dans une eau à 10 degrés. Le vélo c’est dur, le surf aussi….

Samedi, nous assistons aux courses des différentes catégories : Cadettes, Cadets et Espoirs hommes. Le circuit est roulant et les conditions climatiques idéales pour une jolie partie de manivelles. Le niveau technique est globalement bon en cadets et cadettes. Malgré la hauteur des planches quelques chevronnés (ées) passent relativement facilement contrairement à certains Espoirs et Elites.

Chez les cadets, c’est Louka Lesueur, le régional, qui s’impose et Lilou Fabregue, chez les féminines, s’empare du maillot tant convoité. Les espoirs voient la victoire d’Antoine Benoist pour la deuxième année consécutive, on a hâte de le voir dans le prochain championnat chez les Elites. Sera-t-il aussi impérial ?

Dimanche, Le soleil et le ciel bleu se sont donnés rendez-vous, ce qui n’était pas garanti car durant la nuit la pluie a fait son apparition. Ce qui ne pouvait que faire plaisir à Clément Venturini qui apprécie bien les terrains boueux et techniques.

Nous assistons à de très belles courses chez les juniors. La victoire revient à Ugo Ananie chez les hommes et à Line Burquier chez les dames.

Ensuite le gratin du cyclo-cross féminin prend place sur la ligne de départ. Nous assistons à un Mano Mano de toute beauté entre la favorite Caroline Mani, sacrée 4 fois championne de France, et son adversaire du jour  Marion Norbert Riberolle. Les deux filles se font la guerre mais c’est l’outsider qui va prendre les commandes et revêtir le maillot tricolore.

Chez les Elites hommes, une petite déception pour le suspense car dès le départ Clément Venturini prend le large (c’est normal nous sommes dans la Manche…) et ses principaux rivaux se battent pour la deuxième place. Joshua Dubau et Fabien Doubey se livrent une belle bataille et le dernier tour aura raison de Fabien qui laisse échappée la deuxième place. Bravo à Clément Venturini qui a montré une maîtrise parfaite de son sujet et qui mérite pour la 3ème fois de porter le maillot de champion de France.

Philippe LALIGUE