30/05/2020 – Gretz-Armainvilliers

Organisation : Lagny Pontcarré Cyclisme

Le parcours :

Le village :

Sous l’ancien régime, une grande partie de la Seine-et-Marne forme une région réputée pour la richesse et l’importance de ses moissons. Il s’agit, bien entendu, de la Brie, surnommée, à l’époque, le grenier de Paris.

Les origines de Gretz

Le village de Gretz existait déjà au IXe siècle comme un hameau dépendant de la paroisse de Tournan. En 820, appelé Graium, son nom changea au cours des siècles : Gres (1182), Grez (1209), Gressium (1280), Gres en Brie (1289).
On peut supposer que le nom de Gresum, qui désignait un terrain rocailleux à l’époque gallo-romaine, est à l’origine du nom de notre commune.
Le premier maître des lieux fut le Sieur Jehan de Grez.
Le nom d’Armainvilliers proviendrait plutôt d’Hermainvilliers qui signifie la Villa de Hermann et cela remonterait aux alentours du début du XIIe siècle.
On peut affirmer avec certitude que Gretz et Armainvilliers étaient deux fiefs différents avant le XIVe, car ils ne figuraient pas ensemble dans les titres nobiliaires.

Un des seigneurs du domaine d’Armainvilliers fut Pierre de Beringhen 1er valet du Roi Henri IV. Son fils, Henri de Beringhen, acheta par la suite le Grand Mesnil et fut anobli en décembre 1610 en devenant le Seigneur d’Armainvilliers. C’est lui qui construisit le premier château d’Armainvilliers.

Une terre de châteaux et de dynasties

Le domaine d’Armainvilliers et la famille Rothschild.
Ce château était, à l’époque, composé de bâtiments élevés à la française, c’est-à-dire, en pierre de grès, couverts d’ardoises, entourés de fossés pleins d’eau et de deux pavillons sur lesquels on entre par un pont-levis. Il appartint à plusieurs générations de la famille Beringhen avant que Louis XV devienne brièvement propriétaire de ces terres. Plus tard, le Duc de La Rochefoucault céda le domaine à la famille Rothschild.
En 1877, Edmond de Rothschild fit raser le château historique pour bâtir l’actuelle demeure en style anglo-normand. Un rail décroché de la gare de Gretz-Armainvilliers, située en face de sa grille d’honneur, parvenait jusqu’à son sous-sol. On assiste à la construction de deux îles dans l’étang pour permettre aux visiteurs d’effectuer quelques excursions en bateau à vapeur.

La famille PéreireLe château des freres Pereire.

Isaac et Émile Péreire ont acquis d’autres terres à Armainvilliers et sur la commune d’Ozoir-la-Ferrière. Comme la famille Rothschild, les frères Péreire revendiquèrent l’appellation de domaine d’Armainvilliers ce qui présenta, à l’époque, quelques difficultés pour les invités : certains, devant se rendre chez l’un, se présentaient chez l’autre ! Le château des frères Péreire, qui s’installèrent à Gretz-Armainvilliers en 1852, a malheureusement été détruit en 1950.

 

Le château du Val des Dames.Château du Val des Dames.

Il fut construit par le professeur Hutinel, membre de l’Académie de médecine, pour y vivre avec sa famille. Il dessine lui-même le parc et plante des essences très rares rapportées du monde entier par ses amis et ses patients.
Ce château est racheté par la commune en 1978 pour promouvoir les activités sociales et culturelles. Son parc, où se trouve l’arboretum, prendra alors le nom de parc Hutinel.

Le château de Bois Vignolles au cœur du quartier pavillonaire.

Le château du Mesnil dans la résidence Champagne.

Le château de Vignolles au sud de la commune.

Le château de la Roseraie détruit après la Seconde Guerre mondiale.

À la fin du XIXe siècle, la famille Péreire et le Baron de Rothschild, possédaient à eux deux, autour du petit village de Gretz presque tous les bois compris entre Mortcerf et les bords du Grand Morin, jusqu’à Émerainville et Lagny-sur-Marne. L’émulation entre les familles Péreire et Rothschild, pour ne pas dire la compétition, favorisa l’essor de Gretz-Armainvilliers.
La famille Péreire et le Baron de Rothschild furent les actionnaires principaux des compagnies de chemin de fer dont l’arrivée à Gretz-Armainvilliers, avec la création de la ligne Paris – Bâle fut le moteur du développement de la ville.

Source : Site de la commune http://www.gretz-armainvilliers.fr/